Louroux-Hodement

Louroux-Hodement est un petit village situé au centre de la France dans le département de l’Allier. Au cœur du bocage bourbonnais, ce village se trouve à 20km au Nord de Montluçon et à 10 km de Cosne-d’Allier et de Vallon-en-Sully. En empruntant l’A71, Paris n’est qu’à 3 heures du village.

Photo aérienne - Louroux-Hodement

Désormais commune déléguée de Haut-Bocage, Louroux-Hodement a la particularité de disposer de plusieurs commerces locaux : Boulangerie, Epicerie, Salon de coiffure, Médecin, qui viennent compléter le tissu artisanal dense (garagiste, couvreur, ébéniste) mais aussi son Centre de Rééducation Professionnel de la Mothe avec plus de 100 stagiaires accueillis sur le site.
De nombreuses associations contribuent à l’animation du village : Club des ainés, Anciens Combattants, Tire à la corde, Comité des Fêtes, Scrap Booking, Troc Louroux, Don du sang…

La forêt domaniale de Lespinasse, le site touristique des carrières (Lagon bleu), les chemins de randonnée vous permettront de découvrir son patrimoine remarquable.

Histoire de nom

Le nom de LOUROUX commence à apparaître dans les textes au XIVème siècle, bien que l’occupation des lieux remonte à l’Antiquité (OREOUR-HODOMENT en 1301 et ORATORIO-LUDOVICI en 1327). Ces noms disparaissent et on retrouve ensuite ORATORIO-ODEMENT (1499) qui s’est modifié par la suite en HODEMAN, ODOMAN (1503) ou AUDEMENT (1614) pour devenir depuis HODEMENT.
Le nom LOUROUX (ORATARIO) traduit une vocation religieuse qui doit remonter très loin dans le passé. La signification du mot HODEMENT n’est pas très évidente. Est-ce un rapport avec le Haut du Mont ou avec des personnages tel Odo, Hodo ou Eudes ?

Bourg de Louroux-Hodement – 1925

Bourg de Louroux-Hodement – 2002

Place de la bascule – 1925

Le lagon bleu

« Le lagon bleu » est le plan d’eau de l’ancienne carrière. On y trouve méduses et écrevisses, en un lieu protégé.

En 2006, la commune de Louroux-Hodement a fait l’acquisition de ce site remarquable appelé « Site des carrières », d’une surface de neuf hectares et comprenant un magnifique plan d’eau. Cet ancien lieu d’extraction de granit exploité à partir des années 1925 a fortement contribué à la construction de l’autoroute A71 à partir de 1983 avec une production annuelle de 100 000 tonnes. Ainsi, pour faciliter le transport des marchandises, une piste privée d’une longueur de 2,6 km, désormais communale, a été créée entre la carrière et le chantier autoroutier.

A partir des années 90, l’arrêt de l’exploitation du site a laissé place à cette réserve d’eau naturelle d’une surface de 1,5 ha et d’une profondeur de 12 m. L’alimentation en eau se fait uniquement grâce à des sources.

La commune a décidé d’aménager ce site remarquable en un lieu de détente et de promenade. On y trouve deux aires de pique-nique, un sentier avec escalier sécurisé et plusieurs panoramas.

Site des carrières – Louroux-Hodement

D’autres circuits de randonnée sont proposés sur le territoire de la commune déléguée, notamment par la forêt de Lespinasse.

L’église Saint-Jean-Baptiste

L’église de Louroux est dédiée à Saint Jean-Baptiste. Ce qui indique une grande ancienneté mais aussi un rapport avec l’eau. N’y aurait-il pas eu à Louroux-Hodement un culte des eaux maintenant oublié ?
La date de construction de l’église est inconnue. D’origine romane, elle a été modifiée à diverses époques et on suppose à Louroux une ancienne nécropole.

Autrefois les habitants de Louroux étaient très superstitieux, ils étaient persuadés que le son des cloches éloignait l’orage et ils les sonnaient malgré la défense de l’autorité civile.

Place et église de Louroux-Hodement – 1925

 

Place et église de Louroux-Hodement – 2002

Vers 1900

Vers 1900

La croix de l’église Saint-Jean-Baptiste a été restaurée, fabriquée par M. Jean-Charles  Breton avec un bois offert par M. et Mme Charles Saulnier.

La pose de la croix de l’église

L’école

Ecole de Louroux-Hodement – 1925

Ecole de Louroux-Hodement – 2002

Espace sport et jeunesse

Louroux en histoires

L’histoire de Louroux-Hodement est riche et ancienne. Retrouvez ici plusieurs chroniques du village, dont la plupart nous sont racontées par Michel Lanord.

L’affaire de Rabière – Dans les années 30, la commune est secouée par une affaire criminelle.

Le jour où Saint-Jean faillit s’en mêler – Les dessous d’une date qui voulut bouger mais ne le put.

Une écharpe avec du bleu, du blanc et du rouge – Un maire, deux maires, trois maires…

Le TGV de 18h37 va entrer en gare de Louroux – L’histoire d’un train qui mit 25 ans à ne pas arriver.

Du téléphone au tambour de Jean Mathiaud – La nostalgie, du fond d’un annuaire.

La dernière vigne – Les derniers grains d’une vigne-mémoire.

Hiver 1767 – Inondations à Hérisson

1er mandat – Du 27 mai 1896 au 20 mai 1900

2ème mandat – Du 20 mai 1900 au 7 décembre 1902

Ce jour-là, il a été décidé… – 100 ans, au fil des conseils municipaux.

Colère, Curé, Couper, Cour, Courrier, Conseil, Commune, Cinquante, Clou, Corbillard, Cabinets, Conciliation

C’était un sage – Hommage à Marcel Gorbinet

Un peu moins de 100 en un peu plus de 100 – Hommage aux élus de la commune